Player Audios

mon kiltir
Play all

mon kiltir

Année :

Suite

1 - Tro Domoun

Add to playlist Play

2 - Mama Afrik

Add to playlist Play

3 - Linite

Add to playlist Play

mon kiltir

Biographie de Sista Lova

Native de Madagascar, arrive à La réunion à l’âge de deux ans et demi. Elle grandit dans l’ouest de l’île avec ses parents, ses cinq sœur et frères. Depuis son plus jeune âge, de la Grande île à la Réunion, Sista Lova est passionnée par le chant. Elle aime à le répéter : « ...

Native de Madagascar, arrive à La réunion à l’âge de deux ans et demi. Elle grandit dans l’ouest de l’île avec ses parents, ses cinq sœur et frères. Depuis son plus jeune âge, de la Grande île à la Réunion, Sista Lova est passionnée par le chant.
Elle aime à le répéter : « A la base je suis chanteuse avant d’être toasteuse. J’ai toujours chanté devant la télé en regardant les clips, en écoutant les tubes à la radio… ».
Cependant, c’est seulement à l’âge de vingt ans qu’elle fera ses premiers pas dans le milieu professionnel musical et que son rêve de succès se réalise. De rencontres en rencontres, elle se voit finalement proposer de former un duo Ragga avec Lady Leens.
Le succès a été fulgurant et instantané pour les Bad Girls avec le fameux tube « Kel trin » (2001).

Pendant plus d’un an. Sista Lova avec Bad Girls enchaîne la tournée des clubs et manifestations, expérience intéressante et enrichissante. Sista Lova avoue elle-même avoir été surprise par ce succès.
Un succès qui selon elle « a touché le monde. Les juenes comme les moins jeunes ».
C’et en 2002 que Sista Lova entame réellement une carrière solo, tout en continuant à travailler avec d’autres artistes (Jean-René Lovelace, 3K…).
Gros succès encore pour elle avec « Représentante des Frinka » qui sort une première fois sur la compil « Dream Team » (JPR Prod) et ensuite sur son maxi 4 titres « Ragga » (JPR Prod).
En 2003, Sista Lova confirme sa volonté de mener une carrière solo, une carrière qu’elle voudrait « internationale » tout en sachant que le véritable succès arrive à force de patience et de travail.
Son album « Gangsta Lova » confirme le potentiel artistique de la jeune toasteuse.


+Voir la suite

Adresses internet de Sista Lova