Reportages

Le 28 septembre 2009

Lao, là haut ...

Lao a soufflé un air frais sur la scène du Ti Coin Charmant.
Sa prestation était d'une grande qualité. Ce groupe propose une musique épicée, mais non moins poétique. Il allie avec brio le fonnkèr et les musiques réunionnaises et de l'océan Indien. Le groupe accueille depuis un an un spécialiste des instruments à vent en la personne de Nicolas Maillet, et plus récemment un deuxième percussionniste, Nicolas Poullet, est venu surenchérir la valeur de cette formation.

Lao prend au fil du temps une stature de groupe phare des scènes réunionnaises. les festivaliers ont apprécié. Et on comprend facilement pourquoi.

Babou B'Jalah