Defoul La Mem
Defoul La Mem

Defoul La Mem

Reggae Réunion

Player Audios

defoul la mem
Play all

defoul la mem

Année :
(CD)

Suite

defoul la mem

mesaz ver

reggae rock

le meilleur de

album inconnu

Biographie de Defoul La Mem

Découvert lors de l’opération « Kayamb 92 », ni malogué, ni seggae mais carrément reggae, le groupe DEFOUL LA MEM est allé chercher ses sources d’inspiration du côté de la Jamaïque. Toutefois, si la musique de ce groupe de Saint-Pierrois a pour moteur le reggae, on y découvre une ...

Découvert lors de l’opération « Kayamb 92 », ni malogué, ni seggae mais carrément reggae, le groupe DEFOUL LA MEM est allé chercher ses sources d’inspiration du côté de la Jamaïque.

Toutefois, si la musique de ce groupe de Saint-Pierrois a pour moteur le reggae, on y découvre une note d’originalité, entendez par là qu’au rythme popularisé par Bob Marley s’ajoute du rock du jazz et du rythm’s and blues.

C’est en décembre 1993, que le groupe enregistre son premier album chez Discorama, vert/jaune/rouge, dread lock… la jaquette du premier album de Defoul La Mém annonce la couleur : ce sera reggae… tout reggae. Parmi les membres du groupe, on retrouve Christian EHRET et Alain CASASSOLA, respectivement 1er prix de guitare et 1er prix de batterie à « Kayamb 92 ».

Fort du succès de leur premier enregistrement et toujours avec le soutien de Discorama, le groupe sort un deuxième album « Mésaz vert ». Si au début de leur expérience discographique, loe reggae créole était un pari à gagner, aujourd ‘hui le style a fait des adeptes (Natty Dread – Kom Zot), et comme la démarche est toujours intéressante commercialement, ils sont restés fidèles au style de musique qu’ils aiment écouter et chanter. Defoul La Mém confirme la progression que l’on avait constatée pendant ses dernières sorties, très nombreuses dans le sud, où le groupe déplace un large public. En août 1999, le groupe sort son troisième disque « Reggae Rock », toujours chez Discorama, qui offrira également en guise de quatrième album un « Best Of ».


+Voir la suite